Capture d’écran 2019-12-23 à 1.07.28 p.m
 

Le quotidien et la correspondance

2013 - Projet d'études - RMNGP - Boutique du Musée du Louvre

Après une étude sur l’art et la culture du XVIIIe siècle, je me suis intéressé aux secrétaires, tels que les meubles de Oeben qui disposent d'ouvertures secrètes connues seulement de leurs propriétaires. J’ai ensuite fait un état de l’art des objets se rapprochant de la notion de secret et de voyage pour dégager une iconographie autour de mots clés tels que curiosité, dissimuler, révéler, faux semblant.


Les cabinets de curiosités, où des collectionneurs exposent leurs découvertes venues des 4 coins du monde, et les Himitsu Bako, boites réalisées par des artisans marqueteurs japonais qui disposent d’un système d’ouverture complexe, m'inspirent pour créer deux objets dont les ouvertures sont dissimulées dans un motif Rococo Baroque spécialement dessiné à cet effet. 

Je créé deux objets autour de ce qui motive les voyageurs : la curiosité ainsi que l’envie de garder et de partager des traces de son voyage. 

Le premier objet est un étui que j’ai appelé "le quotidien". Il permet de ranger des petites curiosités collectées durant le voyage.

Le deuxième objet est une sorte de bureau de voyage, que j’ai appelé "la correspondance". Il y a un écritoire qui se déplie et divers compartiments. Il permet de correspondre de manière manuscrite ou numérique.

Crédits photo : Véronique Huygues